La plongée sous-marine impacte-t-elle les fonds des mers ?

Il existe une multitude de raisons qui amène les amateurs des fonds des mers à pratiquer la plongée sous-marine. Que ce soit pour admirer la beauté des fonds marins, d’examiner la faune et la flore ou tout simplement de vivre des moments intenses dans les eaux profondes, nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à enfiler leur combinaison, de s’équiper de leur matériel et hop, à l’eau.

Toutefois, est ce que cette pratique est-elle vraiment saine pour ces fonds marins qui sont généralement inaccessibles par voies normales et où une équilibre parfaite s’est instauré ? C’est ce qu’on va voir ici.

Chaque plongée entraine des répercussions

Il est clair que pour nous les humains, la mer et ses fonds ont été des territoires difficilement accessibles jusqu’à présent. Plusieurs milliers d’espèces animales et végétales y ont donc vécu paisiblement avant qu’on puisse descendre dans ces profondeurs qui leur faisaient office de havre de paix.

De ce fait, le fait qu’on puisse y accéder aujourd’hui peut véritablement impacter cet écosystème marine. De plus, avant que cela ne soit règlementé, la pratique de la plongée sous-marine d’avant été pour ainsi dire chaotique et aussi que les plongeurs d’avant n’ont pas nécessairement pris conscience de l’impact de leurs actes. Car oui, même le fait de bouger un petit rocher au fond de l’eau qui a servi de refuge à un animal marin quelconque peut généralement porter atteinte à cet équilibre.

Il faut plonger de manière responsable

Eh oui, un bon plongeur se doit de pratiquer sa passion de manière responsable. Mais pour être responsable, il faut surtout connaitre les choses à faire et ceux à ne surtout pas faire. En effet, il a été coutume de voir avant lors d’une plongée que les plongeurs puissent interagir directement avec l’écosystème du fond marin, comme le fait de toucher les poissons, les coraux ou aussi de chevaucher des animaux comme les dauphins ou les tortues de mers. Or faire cela apporte souvent des conséquences dramatiques puisque ces actes peuvent grandement ébranler ces animaux et ce, sans que le plongeur puisse s’en rendre compte.

Il arrive aussi que ceux qui pratiquent la plongée croient qu’ils font une bonne action en nourrissant les différents espèces animales et ce, en les donnant différentes nourritures, alors que cela ne fait qu’empirer les choses et surtout de favoriser un peu plus la pollution marine qui est déjà dans une situation dramatique.

Bref, pour ne pas détruire ce milieu que l’on aime tant, parce que oui, il n’existe surement pas un plongeur qui n’aime pas la mer, il est crucial de savoir minimiser l’impact de notre passage dans cet écosystème si fragile et ce, en prenant conscience de nos actes tout en étant véritablement responsable.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *